Où comment intégrer votre maison à son environnement afin de profiter au maximum des énergies et des protections que vous offre le lieu… afin de diviser votre consommation de chauffage par 3 ou 4 !!!!

Le bioclimatisme, c’est simplement du bon sens :

  • il faut se protéger du froid l’hiver : on va donc construire en versant sud si possible, placer les pièces dite tampon (garage, buanderie, atelier…) au nord de la construction.
  • il faut se protéger de la chaleur en été: on va donc empêcher le soleil de pénétrer dans l’habitation aux heures les plus chaudes.
  • il faut réussir à capter un maximun d’énergie passive en hiver, on réalisera de grands ouvrants en face sud avec des grands vitrages… que l’on disposera de manière précise afin de se protéger l’été…

L’utilisation d’énergies renouvelables en complément du bioclimatisme est également proposée. Nous pouvons vous proposer la mise en place d’un chauffage solaire, et/ou la mise en place d’un puits canadien (ou provençal) couplé à une VMC double flux.

ACE-Bois vous propose une réflexion sur vos plans de maison bois ou achat de terrain, afin de vous permettre d’optimiser d’intégrer au mieux votre projet à son environnement.

En résumé, on conçoit la maison en fonction du lieu et non l’inverse.

Maison bioclimatique

Source image ci-dessus.

Ci dessous, maison bioclimatique en bois dans le cantal. On peut observer que le soleil pénètre dans la maison, que ce soit à l’étage ou au RdC. Par contre, en été, le soleil ne rentre pas car les ouvrant du RdC sont protégés par l’avancée de l’étage, lui même protégé par l’avancée de toit.

Maison bioclimatique en bois dans le cantal