Installer un poêle à granulés : les avantages et les contraintes

Le poêle à granulés est un appareil de chauffage plein d’atouts. Il affiche un design authentique tout en proposant un mode de fonctionnement moderne. Le poêle à pellet, car il s’appelle également ainsi, se montre esthétique, pratique et performant. Mais pour que cet appareil de chauffage puisse tenir toutes ces promesses, il faut qu’il soit alimenté à l’aide d’un granulé de bois de qualité et installé dans les règles de l’art.

Le granulé de bois en un mot

Il existe deux types de bois de chauffage, la bûche et le granulé ou le « Pellet de bois ». Cette deuxième forme de combustible bois s’appelle ainsi puisqu’il prend la forme d’un granulé, un petit cylindre en bois. Il est fabriqué à partir de sciures de bois. Le granulé est moins encombrant compte tenu de sa taille réduite et de son poids plume. De plus, il n’est pas polluant. Seulement, il est nécessaire de bien choisir votre granulé de bois puisque tous les pellets ne se valent pas en qualité. Dans cette optique, il est judicieux de miser sur des marques originales. Il existe de magasins et de portails en ligne spécialisés dans la commercialisation de bois de chauffage comme le site de Gruchy, un spécialiste de vente des granulés de bois des marques : Crépito, Eo2 et Piveteaux. De fabrication 100 % Française, leurs granulés respectent les normes européennes.

Installation d’un poêle à granulés : avantages et contraintes

Le poêle à pellet est un chauffage d’appoint, aussi il fonctionne de manière autonome. Cela présente un avantage majeur puisque, contrairement à son homologue poêle à bûches de bois, ce modèle n’a pas besoin d’être connecté à un chauffage central pour pouvoir chauffer votre pièce à vivre. Le prix d’installation d’un poêle à pellet est également abordable par rapport à celui d’un poêle à bûches. Cependant, l’installation d’un poêle à granulés requiert la mise en place d’un conduit d’évacuation des cheminées. C’est la plus grande contrainte rencontrée de tous les installateurs de poêles à pellet. Il faut aussi trouver un emplacement convenable au conduit d’évacuation. La chaleur de granulé de bois se montre en effet très intense. Aussi, le tuyau ne doit pas être installé près des objets et équipements sensibles au feu pour éviter tout risque d’incendie.

Comment choisir son bois de chauffage ?

La performance énergétique d’un poêle dépend en grande partie de la qualité du granulé de bois utilisé. Dans cette optique, il s’avère important de bien choisir ses combustibles bois. Le premier critère à prendre en compte concerne les marques du produit. Il faut que le granulé soit issu d’un fabricant de renom. C’est un gage de qualité. Sinon, optez pour un Pellet de bois avec un taux d’humidité inférieur à 10 %. Celui-ci brûle complètement, disposant ainsi d’une bonne autonomie. Pour obtenir des combustibles bois respectant l’environnement, il est également recommandé de choisir des produits étiquetés Flamme Verte. Le label atteste que le bois émet un faible taux de gaz et de particules dommageables à notre milieu naturel, mais également à notre santé.

Bois de chauffage : le meilleur moment pour se faire livrer
Une bûche compressée, c’est quoi exactement ?