Isolation sous plancher

Exemple 1 :  l’isolation entre les planchers et les plafonds

(sous les greniers, entre les appartements…) :

La technique est simple, on perce le plancher à l’aide d’une lame très fines.

On enfile le tuyau et on injecte la ouate de cellulose. La machine gère automatiquement le compactage afin que l’isolant aille partout.

Le plancher prudemment découpé est recollé.

Un contrôle final par caméra thermique est effectué.

Une variante existe en perçant le plafond. Les galettes sont récupérées et recollées avec réfection des enduits et peintures.

Exemple 2 :  l’isolation sous planchers neufs

Un système isolant/lambourde PAVATHERM Profil (épaisseur 40 ou 60 mm) est posé sur le sol. Il permet de supprimer les petits défauts du support.

C’est un isolant thermique et phonique qui de part sa configuration réduit les bruits d’impact sur le plancher.

Le plancher définitif est ensuite agrafé pneumatiquement.

Exemple 3 : l’isolation sur plancher de grenier avec création d’un nouveau plateau

Cette technique est utilisée lorsque l’espace entre le plafond et le sol du grenier est insuffisant ou inexistant.

On utilise également cette technique sur les planchers béton.

On construit un caissonnage de la hauteur correspondant à l’isolation. Cela  permet de remettre à niveau le sol si nécessaire.

La ouate est soufflée entre les lambourdes.

Un plateau OSB ou un parquet est posé. L’espace peut ainsi être utilisé.

Participez à votre chantier
La thermographie infrarouge